Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211
OPen Photo News » Olympus : un boîtier compatible 4/3 et Micro 4/3 pour fin 2013 !

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211

Warning: Illegal string offset 'status_txt' in /home/www/wp-content/plugins/share-and-follow/share-and-follow.php on line 1211
En 2013, le standard 4/3, initié avec le reflex professionnel Olympus E-1, fêtera ses 10 ans. En pause – mais pas abandonné, dixit les nombreuses déclarations d'Olympus en ce sens – avec le développement du Micro 4/3, le 4/3 pourrait connaître un nouveau souffle avec un nouveau boîtier qu’Olympus présentera fin 2013 et qui acceptera les objectifs en monture Micro 4/3 d'une part mais qui permettra également d’exploiter pleinement les performances des objectifs 4/3 d'autre part.
En effet, après les déclarations d’Olympus Espagne relative à la descendance du dernier reflex 4/3 en date, le E-5 (voir ICI), le Product Manager d’Olympus France responsable des gammes reflex et hybride de la marque, M. Arnaud Gaucher, nous a apporté les confirmations suivantes :
-          Olympus dévoilera bien, fin 2013, un nouveau boîtier qui permettra d’exploiter pleinement les performances exceptionnelles des optiques 4/3.
-          Ce nouveau boîtier disposera des technologies photos numériques les plus avancées du marché.
-          Olympus va continuer à développer sa gamme optique en monture Micro 4/3.
 
Comme on peut s’en douter, aucun détail technique n’a pour le moment été communiqué, ce qui laisse donc à ce stade de nombreuses questions sans réponse mais qui n’empêche toutefois pas, considérant les déclarations d’Olympus Espagne et d’Olympus France ainsi que de la gamme passée et actuelle de la marque ou tout simplement de l’état du marché, de s’imaginer à quoi pourrait ressembler ce boîtier prévu pour fin 2013. Voici donc nos prédictions relatives à ce nouveau boîtier qui assurera la fusion des lignes 4/3 et Micro 4/3, relançant ainsi la ligne 4/3, 10 ans après son lancement avec le reflex professionel E-1.
 
MISE A JOUR 10.09.2013 : Olympus dévoile l'OM-D E-M1, un appareil professionnel compatible 4/3 et Micro 4/3 ! Il apparaît que nos prédictions ci-dessous s'agissant des caractéristiques techniques de ce nouveau boîtier étaient alors assez justes !
Pour découvrir cet OM-D E-M1, cliquez ICI
 
 
1/ Reflex ou hybride ?
En étudiant attentivement les déclarations d’Olympus Espagne et d’Olympus France, on peut constater qu’aucune indication explicite quant à la nature de ce boîtier n’est révélée. Il n’est en effet pas précisé si ce boîtier pleinement compatible avec les objectifs 4/3 et Micro 4/3 serait un reflex ou un hybride. Les déclarations espagnoles évoquent ainsi les sensations d’un reflex dans un système plus compact.
Pourtant, ce boîtier pouvant recevoir des objectifs en monture Micro 4/3, il s’agira nécessairement à notre sens d’un hybride ou plutôt d’un appareil que l’on pourrait qualifier de "super hybride" puisque celui-ci « permettra d’exploiter pleinement les performances exceptionnelles des optiques 4/3 ». C’est évidemment là que se situe la grande nouveauté par rapport aux hybrides "classiques". Car si les objectifs "reflex" à monture 4/3 peuvent déjà être montés sur un hybride à monture Micro 4/3 grâce à une bague d’adaptation (MMF-1, MMF-2 ou MMF-3), la vitesse de mise au point est alors considérablement réduite par rapport à celle obtenue sur un reflex 4/3.
Le terme de "performances" pouvant s’appliquer à la vitesse de mise au point ainsi qu’à la qualité d’image, on peut penser que ce "super hybride" devrait permettre aux objectifs de la gamme "pro" et "top pro" en monture 4/3 de retrouver une seconde jeunesse d’une part avec une vitesse d’AF identique à celle obtenue avec un reflex comme l’E-5 et d’autre part avec un capteur d’image qui fera honneur notamment à leur qualité de piqué.
 
2/ Où se placera ce « super hybride » dans la gamme Olympus ?
Considérant le fait que ce boîtier devrait de facto intéresser en priorité les possesseurs d’objectifs "pro" et "top pro" Zuiko Digital et enfin qu’il disposera des technologies photos numériques les plus avancées du marché, on peut légitimement penser que ce super hybride se situera plus haut en gamme que l’OM-D E-M5 et qu’il s’agira donc certainement d’un boîtier expert voir professionnel, dans la veine du reflex E-5 et donc plus cher que l’OM-D E-M5.
 
3/ Quid de la fiche technique ?
A ce stade, ne disposant d’aucune donnée précise, on ne peut évidemment qu’imaginer la fiche technique de ce super hybride expert/pro et se limiter à des prédictions. Toutefois, le fait que ce boîtier soit justement un expert/pro qui disposera des technologies photos numériques les plus avancées du marché laisse présager que ce nouveau boîtier disposera du meilleur de la technologie Olympus comme le stabilisateur 5 axes équipant déjà l’E-M5 ou le système anti-poussière SSWF considérés comme les plus efficaces du marché ainsi que de nouveautés "dernier cri", conformément à la tradition d’innovation d’Olympus.
On pourrait dès lors imaginer les éléments suivants :
-          Ce nouveau boîtier pouvant recevoir des objectifs Micro 4/3, cela implique à notre sens que la monture "native" du boîtier est par hypothèse en Micro 4/3. Les objectifs 4/3 devraient ainsi pouvoir être montés via une bague d’adaptation. Sera-t-elle fournie en série ? Quoi qu’il en soit, ce nouveau boitier disposera d’une gamme optique considérable et hautement qualitative cumulant notamment zooms lumineux 4/3 et focales fixes Micro 4/3.
 
-          La monture étant Micro 4/3, le boîtier sera dépourvu de cage "reflex" et donc en théorie de viseur optique et de module AF par corrélation de phase.
o   Le viseur devrait donc être électronique, à l’image de l’E-M5. Toutefois, le placement manifestement plus haut de gamme ainsi que le fait qu’il « disposera des technologies les plus avancées » laissent à penser que ce super hybride pourrait être doté d’un nouveau viseur électronique : le nouveau viseur électronique dévoilé par Epson à la Photokina 2012 reprenant la technologie du VF-2 mais avec des spécifications revues à la hausse (voir ICI). Plus grand que le VF-2 et offrant une meilleure résolution de 2.360.000 points (contre 1.440.000 points pour le VF-2), on peut espérer un agrément exceptionnel pour un viseur électronique.
 
 
o   L’AF des objectifs 4/3 sera-t-il assuré par une technologie embarquée dans le boîtier (capteur intégrant un AF par corrélation de phase, par exemple) ou dans une nouvelle bague d’adaptation ? Ou autre chose ? Pour notre part, notre compréhension depuis les déclarations d’Olympus Espagne et Olympus France est que c’est bien le « boîtier qui permettra d’exploiter pleinement les performances exceptionnelles des optiques 4/3 » : la solution serait donc intégrée, embarquée dans le boîtier. Il ne s’agirait alors a priori pas d’une nouvelle bague, par hypothèse solution "externe" que l’on pourrait monter sur de précédents boîtiers Micro 4/3.
 
-          Un nouveau capteur d’image. Le capteur de 16MP de l’E-M5 est excellent et sa reconduction ne soulèverait sans doute pas beaucoup de protestation mais il aura (déjà !) un an et demi fin 2013. On peut donc légitimement imaginer un nouveau capteur, plus "avancé", dans ce nouveau super hybride. La tendance actuelle étant par ailleurs à la suppression du filtre AA dans les boîtiers experts (Nikon D800E, Pentax K-5 IIs, Fuji X-Pro 1 et X-E1…), Olympus sautera-t-il le pas avec son nouveau boîtier expert/pro ? La suppression du filtre AA va dans le sens d’une technologie photo numérique la plus avancé et permettrait assurément d’exploiter pleinement les performances optiques des objectifs Zuiko Digital…
 
-          Un nouveau processeur TruePic VII nous paraît très probable. L’actuel double cœur TruePic VI a en effet fait ses débuts en juin 2011 dans les hybrides PEN E-P3, E-PL3 et E-PM1 et aura donc plus de deux ans à la fin de l’année 2013. Il serait donc assez logique de voir une (ou plus ?) nouvelle puce TruePic VII, encore plus puissante, embarquée dans ce super hybride. Or, on sait que le processeur est une composante essentielle du système autofocus par détection de contraste FAST AF d’Olympus. Une nouvelle puce plus puissante permettrait donc en théorie d’améliorer encore la vitesse de l’AF des objectifs Micro 4/3 en S-AF mais aussi (pourquoi pas ?!) en C-AF.
 
-          Un obturateur mécanique avec une vitesse max pouvant aller jusqu’à 1/8000ème de seconde. Un tel obturateur 1/8000ème est un standard dans les reflex experts pros, comme l’Olympus E-5 justement. On peut imaginer également l’apparition d’un obturateur électronique qui tend à se généraliser (en plus de l’obturateur mécanique) chez les hybrides (Nikon One, Panasonic Lumix DMC-G5 et GH3…).
 
Ci-dessus l'obturateur 1/4000ème de l'OM-D E-M5
 
-          Quid des autres fonctionnalités ? L’écran du E-5 étant articulé et celui de l’E-M5 orientable, l’écran de ce super hybride ne devrait pas être fixe et sera peut-être entièrement articulé à la façon de celui de l’E-5, pour se démarquer un peu plus de l’E-M5. Le wifi est en passe de devenir un must have, les nouveaux PEN sont d’ailleurs commercialisés avec une carte Flash Air. Un module wifi intégré au boîtier (comme dans les Canon EOS 6D ou Panasonic Lumix DMC-GH3) permet toutefois de disposer de fonctionnalités plus complètes comme par exemple la possibilité de commander l’appareil à distance. Un boîtier expert/pro pourra-t-il faire l’impasse sur le wifi fin 2013 ?
 
-          S’agissant du boitier, il semble acquis que, comme tout appareil expert/pro chez Olympus, celui-ci bénéficiera d’une construction façon "tank" avec notamment un châssis en alliage et une fabrication tropicalisée. Micro 4/3 oblige, l’encombrement devrait être plus réduit que celui d’un reflex E-5. Cependant, dans la mesure où ce super hybride se destine également – de manière déclarée – à l’utilisation d’objectifs 4/3 plus encombrants que les objectifs Micro 4/3, on peut imaginer que ce super hybride sera plus gros que l’E-M5 afin notamment d’assurer "naturellement" un bon équilibre en main avec des objectifs 4/3. Dès lors, pourquoi pas un boîtier permettant d’embarquer une batterie BLM-5 (1620 mAh) d’un reflex E-5, plus grosse et autorisant une meilleure autonomie que la BLN-1 (1220 mAh) équipant l’E-M5 ?
 
Ci-dessous un tableau récapitulatif de nos prédictions (et qui n'engagent donc que nous !).
 
 
Très probable
Probable
Peu probable mais pas impossible
Très improbable
Nouveau capteur
x
 
 
 
Pas de filtre AA
 
 
x
 
Nouveau TruePic
x
 
 
 
Viseur optique
 
 
 
x
Nouveau viseur électronique
x
 
 
 
Obturateur mécanique 1/8000ème
 
x
 
 
Obturateur électronique
 
 
x
 
Stabilisateur 5 axes
x
 
 
 
Module wifi intégré
 
x
 
 
Module GPS intégré
 
x
 
 
Vidéo 4K
 
 
 
x
Ecran tactile articulé
x
 
 
 
Système anti-poussière SSWF
x
 
 
 
Tropicalisation
x
 
 
 
Batterie plus grosse que la BLN-1
 
x
 
 
 
Le contenu technologique que l’on pourrait probablement retrouver dans ce nouveau boîtier pro ainsi que la promesse, dix ans après le reflex professionnel E-1 qui lança le 4/3, d’une seconde jeunesse pour les superbes objectifs 4/3 Zuiko Digital en font certainement un boîtier très désirable : l’attente jusqu’à la révélation va donc être très longue !
 

 

En attendant, l’E-M5 devrait continuer à connaître un beau succès : en 2012, l’E-M5 occupe tout simplement la première place du segment des hybrides en valeur en France. Dans les réseaux "spécialistes", l’E-M5 occupe même de surcroît la première place en volume. La version noire de l’E-M5 est la plus vendue, le kit 12-50/3.5-6.3 est le kit le plus demandé.

 

 
 
Le succès de l’E-M5 est tel qu’il fait bien mieux en valeur que les reflex 4/3 haut de gamme de la marque en leur temps !
 
Mais Olympus ne connait pas le succès qu’avec son OM-D, en octobre dernier, le PEN Mini E-PM1 était le deuxième hybride le plus vendu en France.
 
 
Dans ce contexte favorable, les objectifs sont également à la fête. Les ventes d’objectifs sont en effet véritablement boostées par le succès de l’E-M5. Hors kit, le M.Zuiko Digital 45/1.8 est l’objectif le plus vendu, suivi par le 12/2.0. Le démarrage du nouveau 60/2.8 macro est également très satisfaisant tandis que le nouveau 17/1.8 est déjà en rupture !
La déclaration selon laquelle Olympus va continuer à développer sa gamme optique en monture Micro 4/3 prend donc tout son sens. On peut manifestement s’attendre à quelques surprises.
 
Mots clés :
 

6 Responses : “Olympus : un boîtier compatible 4/3 et Micro 4/3 pour fin 2013 !”

  1. Olympus Fan dit :

    C'aura été une année mouvementée pour Olympus… 
    Article très instructif, et rassurant aussi!
     
    O.F.

  2. oddo dit :

    bonjour !
    est ce que vous savez si un objectif
    Olympus 45 mm f1.8,
    est compatible avec un réflexe Olympus E-1 ?
    merci pour votre aide !
    salutation

  3. doubichou dit :

    Bonsoir,
    Non, il n’est pas possible de monter un objectif Micro 4/3 sur un reflex 4/3, ceux-ci ne partageant pas la même monture :
    – Un objectif Olympus M.Zuiko Digital 45/1.8 est un objectif à monture Micro 4/3 (la monture des hybrides PEN et OM-D de la marque).
    – L’Olympus E-1 est un reflex à monture 4/3 (la monture des reflex de la marque).
    Bien cordialement,

  4. [...] Au cours de l’édition 2013 du salon japonais de la photo CP+, Olympus a dévoilé une roadmap de ces prochains appareils haut de gamme à sortir en 2013 [...]

  5. [...] Olympus Europe a mis en ligne un teaser indiquant sans aucun doute possible l’arrivée d’un nouvel appareil photo à objectifs interchangeables haut de gamme expert/pro compatible à la fois avec les objectifs Micro 4/3 et les objectifs 4/3 [...]

  6. [...] Olympus présente l’E-M1, un appareil résolument professionnel intégrant la gamme OM-D de la marque et réalisant la fusion entre les systèmes 4/3 et Micro 4/3 [...]

Laissez une réponse !

WordPress Themes



 

WordPress Blog