Mai 172017
 

Olympus présente le TG-5, un appareil intégrant la gamme Tough de compacts étanches pour baroudeur de la marque. Si son allure évoque immédiatement celle du TG-4 qu’il remplace, on note quelques évolutions ergonomiques avec en particulier l’apparition d’une molette de réglage au sommet du boîtier. Le TG-5 adopte par ailleurs une électronique totalement revue avec un nouveau capteur rétroéclairé de 12MP associé à un processeur TruePic VIII inauguré par l’OM-D professionnel E-M1 Mark II ! Cette nouvelle électronique devrait permettre au TG-5 d’offrir une meilleure qualité d’image ainsi qu’une vitesse de fonctionnement plus rapide. Cette nouvelle électronique permet également au TG-5 de proposer de nouvelles fonctionnalités comme la possibilité d’enregistrer des films en 4k ou en Full HD à 120 images par seconde ou encore une déclinaison de la fonction Pro Capture de l’E-M1 Mark II.

Disponibilité prévue pour le 15 juin 2017 au prix public indicatif de 499€, en noir ou en rouge.

1/ Le boîtier

L’Olympus Tough TG-5 reprend logiquement le style de son prédécesseur ; Un style qui n’a donc que très peu évolué depuis le premier TG-1 lancé 5 ans plus tôt, en mai 2012 !

Comparé au TG-4, le TG-5 adopte toutefois quelques évolutions ergonomiques intéressantes, notamment :

  • Une poignée agrandie pour une prise en main plus assurée.
  • Une molette de réglage à droite du déclencheur. Cette molette permettra donc de modifier tel ou tel réglage à la volée !
  • Un levier de zoom modifié afin de permettre son utilisation avec des gants.
  • L’adoption en façade d’un bouton de verrouillage d’accessoire permettant de sécuriser le montage des accessoires comme le convertisseur fisheye, le téléconvertisseur, ou le flash intégré.

Pour le reste, le TG-5 est très similaire au TG-4 avec une disposition des commandes identiques ou encore un écran LCD non tactile de 3’’ de diagonale de (seulement) 460.000 points.

En Tough qui se respecte, le boîtier du TG-5 bénéficie d’une protection complète :

  • Etanchéité jusqu’à une profondeur de 15m
  • Résistance aux chocs/chutes jusqu’à 2.1m ;
  • Résistance au froid jusqu’à -10°C
  • Résistance à la poussière
  •  Résistance à un poids/une pression de 100kg

 

2/ Optique et électronique

Si le TG-5 reprend le zoom de son prédécesseur cadrant comme un 25-100mm à ouverture glissante f/2.0-4.9, le TG-5 adopte une nouvelle électronique.

2.1 Ce zoom est bien connu : il a été inauguré par le TG-1 et a pour avantage d’offrir une belle luminosité (f/2.0) en position grand angle. Ci-dessous, notre tableau des valeurs d’ouverture aux différentes focales de cet objectif, valeurs que nous avions pu noter lors de notre test du TG-1 :

Focale

Ouverture maximum

x1.0 (25mm)
x1.1 (27.5mm)
x1.2 (30mm)
x1.3 (32.5mm)
x1.4 (35mm)
x1.5 (37.5mm)
x1.6 (40mm)
x1.8 (45mm)
x1.9 (47.5mm)
x2.0 (50mm)
x2.1 (52.5mm)
x2.3 (57.5mm)
x2.4 (60mm)
x2.6 (65mm)
x2.8 (70mm)
x3.0 (75mm)
x3.2 (80mm)
x3.4 (85mm)
x3.7 (92.5mm)
x4.0 (100mm)

f/2.0
f/2.2
f/2.3
f/2.4
f/2.6
f/2.7
f/2.8
f/2.9
f/3.1
f/3.2
f/3.4
f/3.5
f/3.6
f/3.8
f/4.0
f/4.2
f/4.4
f/4.5
f/4.7
f/4.9

A noter que le zoom du TG-5 est désormais protégé par un double vitrage antibuée qui protège donc l’objectif des problèmes de buée pouvant apparaître en cas de différences importantes de température (du froid au chaud ou inversement).

2.2 A l’instar du TG-4, le TG-5 adopte un capteur de type rétroéclairé (BSI) mais à la résolution réduite à 12MP (au lieu de 16MP pour le TG-4) ; Une résolution bien suffisante dans la vie réelle et qui permet d’espérer une amélioration de la qualité d’image en basse lumière d’autant plus que le capteur du TG-5 est associé à un capteur TruePic VIII plus puissant.

Le TG-5 conserve le système de stabilisation (par déplacement du capteur) de son prédécesseur.

Le TG-5 est bien entendu doté d’un module wifi permettant de transférer les images sur un smartphone ou tablette (via l’application gratuite Olympus Image Share). Le TG-5 dispose également d’un module GPS auquel le TG-5 ajoute un capteur d’environnement (température, manomètre, boussole) dont les données peuvent être conservées et transférées en wifi avec les photos et les vidéos via l’application gratuite OI.Track.

 

3/ fonctions photo et vidéo

Les fonctions photo du TG-4 étaient déjà complètes : le TG-5 les reprend donc logiquement. On retrouve ainsi :

  • La possibilité de shooter en RAW (les RAW pouvant être développés directement dans l’appareil ou via le logiciel de traitement des images Olympus Viewer 3, disponible gratuitement pour les utilisateurs d’un appareil Olympus).
  • La fonction Pro Capture qui permet d’enregistrer des images avant (et après) même de déclencher (l’enregistrement débute à mi-pression du déclencheur).
  • 14 filtres artistiques utilisables dès la prise de vue (en phot ou en vidéo).
  • La fonction Live composite.
  • Quatre modes macro : Microscope, Microscope control, Focus Bracketing, Focus Stacking (ce mode fonctionnant directement dans l’appareil, sans recours à un logiciel tiers donc).
  • Les modes de prises vue sous-marine dont les fonctions HDR sous-marin (Underwater HDR) et AF Zone (AF Area).

Les fonctions vidéo évoluent en revanche en profondeur. Le TG-5 est en effet le premier compact Tough à permettre l’enregistrement de vidéo en 4k (à 30 ou 25 images par seconde). L’enregistrement en Ful HD est bien sûr toujours possible mais s’enrichi ici d’un mode à 120 images par seconde, tandis qu’en HD, il est possible d’enregistrer à 240 images par seconde !

 

Ci-dessous, la vidéo de présentation officielle du TG-5 :

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

*