Olympus VF-4 : le viseur qui voit grand !

L’Olympus dévoile le VF-4, un nouveau viseur électronique haute performance destiné à être monté sur les compacts hybrides de la marque (PEN, PEN Lite et PEN Mini) ainsi que sur les compacts experts XZ doté d’un port accessoires (à ce jour, le XZ-2).

Le VF-2 apparu avec le PEN E-P2 à la fin de l’année 2009 constituait déjà une solution innovante et intéressante pour celles et ceux souhaitant disposer d’une visée à hauteur d’œil ; Le VF-2 offre en effet une image d’une taille similaire à celle d’un reflex expert/pro comme l’Olympus E-3/E-5 et si le VF-2 n’offre évidemment pas le naturel d’une visée optique, son agrément reste malgré tout d’un très bon niveau avec en particulier une image plutôt fine pour un viseur électronique ainsi qu’un bon contraste, une bonne luminosité et une technologie exempte d’effets arc en ciel.

Le VF-4 va aujourd’hui tout simplement plus loin en offrant une visée beaucoup plus large ! En fait, tandis que le VF-2 avec un grossissement de x0.58 en équivalent 24×36 offrait grosso modo la visée d’un reflex APS-C, le VF-4 offre la visée d’un reflex 24×36 avec un grossissement de x0.74 (en équivalent 24×36) !

Comme on peut le constater ci-dessous, la différence est significative : l’image de droite du VF-4 est nettement plus grande que l’image du VF-2, à gauche, et elle apparaît également plus détaillée, plus fine. La visée est ainsi plus confortable et la mise au point manuelle s’en trouve nettement facilitée.

En fait, le VF-4 procure à ce jour l’image la plus grande du segment "hybride" et est même directement comparable à celle du viseur du reflex pro 24×36 Canon EOS-1D X !

En outre, on constate que si la taille de l’image est plus grande de près de 28% à celle du VF-2, la définition du VF-4 avec ses 2.360.000 points fait un bond de près de 64% comparé à celle du VF-2 ! Le VF-4 offre ainsi une image encore plus fine… magnifiée par une optique interne manifestement très élaborée.

A cet égard et pour confirmer cette impression de plus grande finesse, les pixels de la dalle du VF-2 sont donnés pour une taille de 12µm (4xRGB) x 12µm tandis que les pixels du VF-4 ne feraient plus que 9.6 µm (3.2xRGB) x 9.6µm.

Et les progrès ne s’arrêtent pas à la qualité et à la taille de l’image car si le VF-4, comme le VF-2, dispose d’une charnière permettant de relever le viseur jusqu’à 90°, le VF-4 intègre de surcroît :

- un capteur d’œil permettant de passer automatiquement du viseur à l’écran LCD et inversement (le capteur détectant la présence – ou non – de l’œil) ;

- un verrou de fixation (sur la gauche du viseur) permettant d’assurer le verrouillage du viseur dans l’appareil, sans risque de perte donc.

Présenté en même temps que le compact hybride à objectifs interchangeables PEN E-P5, le VF-4 sera disponible seul ou avec l’E-P5. Son prix n’a toutefois pour l’heure pas été communiqué (MAJ : 299€).

A noter que le VF-4 pourra être monté sur les précédents PEN (sauf E-P1 bien sûr), PEN Lite, PEN Mini et XZ 2, moyennant mise à jour de ces derniers. Le capteur d’œil ne sera toutefois reconnu que par l’E-P5.

Notre avis : nous avons pu utiliser le VF-4 lors de la présentation de l’Olympus PEN E-P5 (NB. dont le firmware n’était pas finalisé) et la visée est véritablement spectaculaire avec une image d’une taille digne d’un reflex 24×26 tout en conservant un système à objectifs interchangeables autrement moins encombrant qu’un système 24×36 !

L’agrément en termes de contraste et luminosité nous a paru certes relativement similaire à celui du VF-2 (avec lequel il partage du reste certainement la même technologie EPSON, même si aucune information ne nous a été communiquée à cet égard, voir notre article ICI).

MISE A JOUR DU 20.06.2013 : Epson confirme que l'Olympus VF-4 a bien pour base son viseur Ultimicron présenté lors de la Photokina 2012, voir communiqué de presse d'Epson, ICI.

Mais étant utilisateur du viseur VF-2 et d’un Canon 5D Mark III par ailleurs, nous avons pu percevoir très vite que certes sans atteindre le naturel d’un viseur optique, le saut qualitatif opéré avec le VF-4 s’agissant du confort de visée est réel : l’image est nettement plus grande et semble même effectivement plus "fine" avec des pixels très très peu visibles… et ce viseur permet d’utiliser une loupe à hauteur d’œil quand cela n’est possible qu’en liveview sur un reflex…

Ci-dessous, les caractéristiques techniques du VF-4 comparées avec celles du VF-2.

 

Olympus VF-4

Olympus VF-2

Prix au lancement

299€ – juillet 2013

299€ – novembre 2009
Puis 229€ à partir de juin 2010

Définition

2.360.000 points

1.440.000 points

Couverture

100%

100%

Grossissement

x1.48 (soit x0.74 en équivalent 24×36)

x1.15 (soit x0.58 en équivalent 24×36)

Oculaire

21mm

18mm

Capteur d’œil

Oui

Non

Verrou de fixation

Oui

Non

Dimensions (lxHxP)

30.4×48.2×47.8mm

29.4×48.5×46.3mm

Poids

41.8gr

32gr

Appareils compatibles (au 10 mai 2013)

Olympus PEN E-P2, E-P3, E-P5

Olympus PEN Lite E-PL1, E-PL2, E-PL3, E-PL5

Olympus PEN Mini E-PM1, E-PM2

Olympus XZ-2

Olympus PEN E-P2, E-P3, E-P5

Olympus PEN Lite E-PL1, E-PL2, E-PL3, E-PL5

Olympus PEN Mini E-PM1, E-PM2

Olympus XZ-1, XZ-2

 

Mots clés :
 

4 Responses : “Olympus VF-4 : le viseur qui voit grand !”

  1. [...] Mise à jour du firmware des Olympus PEN Mini E-PM1 (1.4) et E-PM2 (1.2) pour prise en charge du viseur électronique VF-4 [...]

  2. [...] Mise à jour du firmware des Olympus PEN Lite E-PL1 (1.3), E-PL2 (1.4), E-PL3 (1.4) et E-PL5 (1.2) pour les rendre compatibles avec le nouveau viseur électronique hautes performances VF-4. [...]

  3. [...] Mise à jour du fimware des Olympus PEN E-P2 (1.3) et E-P3 (1.4) pour rendre ceux-ci compatibles avec le viseur hautes performances VF-4 [...]

  4. [...] Bien qu’équipé d’un viseur électronique intégré, l’Olympus OM-D E-M5 bénéficie d’une mise à jour 1.7 rendant l’E-M5 compatible avec le viseur VF-4 à monter sur le port accessoires de l’appareil… au-dessus du viseur intégré ! [...]

Laissez une réponse !

Premium WordPress Themes


 

WordPress